L’ACROLA continue l’étude de l’hivernage des passereaux
paludicoles au Parc du Diawling (http://www.pnd.mr/pnd/),
dans le cadre d’un partenariat engagé en 2009. L’espèce principalement capturée
est le Phragmite des joncs, des contrôles d’oiseaux bagués en Europe ont été
réalisés ainsi que des contrôles d’oiseaux bagués sur le même site l’hiver
dernier.

Nous avons ensuite prospecté la tamourt de M’Barwadji, où un
Phragmite aquatique avait été capturé en 2011. Cette fois-ci aucun individu n’a
pu être détecté et la végétation (composé essentiellement de Bolboschoenus maritimus) y était
beaucoup plus basse et clairsemée.

Nous avons donc décidé de prospecter le lac R’Kiz, en
majeure partie asséché ou bien transformé en rizières. Nous avons néanmoins
trouvé une zone qui paraissait favorable au Phragmite aquatique, mais dès le
lever du soleil, un demi-millier de Tisserins sp. et Quelea quelea ont rempli les filets tel un chalut de pêche, les
rendant ainsi inefficaces pour la capture des espèces paludicoles présentes
dans cette prairie humide. Malgré tout quelques Gorgebleues à miroir,
Phragmites des joncs et Locustelles luscinioïdes ont été bagués.


Tamourt de M’Barwadji


Prairie humide du lac R’Kiz


Guêpier nain Merops pusillus